Pour ce premier article du Toronto Tour, direction Little Italy. Il m’est déjà arrivé d’y passer quelques soirées, et également de traverser le quartier pour me rendre à High Park un peu plus loin à l’ouest.

Je décide de démarrer la balade à l’intersection entre College St et Bathurst St, à savoir, l’extrémité Sud-Est du quartier. La remontée sur Bathurst est un peu décevante, comme je m’y attendais : Bathurst n’est pas réputée pour être une rue super attrayante, et ce en tous points de cette artère principale de la ville. Les maisons y sont plutôt délabrées et les devantures bordéliques.

 

 

Je décide alors de ne pas terminer cette première partie de trajet sur Bathurst et bifurque assez rapidement sur Harbord Street pour entrer pleinement dans le quartier de Little Italy. Et c’est ainsi que j’ai pu voir un changement drastique de décor : des belles petites maisons bordent les routes bien souvent agrémentées d’arbres qui reprennent vie après le long hiver canadien. Même si la température est toujours relativement fraiche, je passe un agréable moment.

 

 

Après quelques dizaines de minutes dans les rues résidentielles de Little Italy, je décide de retrouver l’artère principale qui concentre la plupart des attractions du coin en termes de restaurants italiens et bars : College Street. J’arrive alors à hauteur du mythique Café Diplomatico, ouvert en 1968, et l’un des pionniers en matière de terrasse extérieure sur Toronto. Mais surtout, c’est dans ce fameux bar que nous avons fêté intensément la victoire de la France à la coupe du monde 2018, dans une superbe ambiance !

 

Café Diplomatico - Little Italy

 

En cette période de confinement, quelques Torontois sont présents dans la rue qui est étrangement calme. En effet, habituellement, cette partie de la ville est connue pour être très animée le soir. Nous y avons par exemple passé l’une des soirées de la finale des play-offs de NBA l’an dernier dans une ambiance incroyable, elle aussi.

 

 

Je poursuis alors ma route vers le Nord-Ouest de Little Italy, toujours dans un quartier résidentiel où j’apercevrais pour la première fois à Toronto un temple bouddhiste. J’avoue ne jamais y prêter trop attention mais celui-là m’a tapé dans l’œil, très certainement parce qu’il se trouve littéralement accolé à des habitations.

 

 

Enfin je redescends sur Ossington Avenue qui marque la fin du quartier de Little Italy. Pas grand-chose à dire sur Ossington, qui est une avenue sans grand intérêt… Pour finir cette petite balade, je reviens par le Sud de College Street que je n’avais jamais exploré. J’aurais le plaisir de contourner la belle Église Saint François d’Assise avant de regagner tranquillement mon point de départ pour terminer la boucle.

 

 

Pour conclure, j’ai bien aimé ce quartier, principalement résidentiel mais qui comporte également de quoi passer de bonnes après-midi / soirées dans les nombreux bars et restaurants sur College St.