Island in the Sun – Toronto Islands

Classé dans : Toronto | 7

La tempête de neige faisant maintenant parti du passé, c’est sous un magnifique ciel bleu et sous une chaleur accablante de 9 degrés que nous décidons en ce samedi 21 Avril d’aller visiter les Toronto Islands. Ces 15 îlots situés sur le Lac Ontario à 1,6 km de la côte sont une réelle source d’évasion et d’oxygénation pour les Torontois, leur faisant oublier l’intense activité urbaine de Downtown.

Pour nous y rendre, nous profitons du calme matinal pour combler tranquillement les 25 minutes qui nous séparent du Jack Layton Ferry Terminal, l’embarcadère pour rejoindre les îles. Nos tickets en poche (7,5$ l’aller/retour par personne), nous patientons quelques instants au soleil en compagnie d’une cinquantaine de personnes, en attendant le prochain ferry.

Le trajet en bateau dure une dizaine de minutes et nous rappelle rapidement la fraîcheur du fond de l’air. Mais qu’importe, l’éloignement des côtes nous laisse peu à peu découvrir l’immensité de la Skyline qui contraste avec le bleu turquoise de l’eau sur laquelle nous naviguons. Magnifique ! Ce paysage de carte postale immortalisé, nous pouvons enfin amarrer sur les îles, au niveau de la Centre Island. Comme on pouvait s’en douter, nous ne sommes pas au pic de la fréquentation de l’île, qui est bien plus peuplée en été, période à laquelle les Torontois s’accordent quelques heures de détente pour profiter des différentes plages, espaces verts et autres terrasses et parc d’attractions qui composent l’île. Nous vous proposerons d’ailleurs un second volet de cet article cet été.

 

 

Nous commençons notre visite en faisant cap vers le Sud de l’île, où nous joignons le ponton pour profiter de la superbe vue dégagée sur le Lac Ontario. Pour les quelques curieux qui se posent la question : Non, nous ne voyons pas l’autre rive, ni même les chutes du Niagara. Il faudra patienter !

 

Le Lac Ontario

 

Nous longerons ensuite la plage vers l’Ouest, moment choisi par Fanny pour se prendre d’une passion soudaine pour les cygnes et par Rémy pour parfaire sa préparation aux championnats du monde de ricochets. Après une vingtaine d’essais et un record établi à 4 ricochets, nous décidons de revenir vers l’intérieur de l’île pour rejoindre le Harlan’s Point, à l’extrême Ouest de l’île. Cette partie de la balade n’est pas celle que nous retiendrons particulièrement ; ceci étant principalement dû au fait que la tempête a laissé des traces (branchages en pagaille, arbres déracinés) et que nous n’avons croisé aucun nudiste, pourtant autorisés sur cette partie de l’île. En même temps, un nudiste en hiver, c’est comme avoir un bout de salade entre les dents, c’est pas très valorisant.

 

Le soleil est au zénith et les différents barbecues « libre-service » disposés au 4 coins de l’île éveillent l’appétit de Fanny qui pourrait se réincarner en côte de bœuf à tout instant. Malheureusement, à cette période de l’année, les différents snacks et bistrots sont fermés et nous devons prendre notre mal en patience. C’est le moment que nous choisissons pour aller explorer l’Est de l’île, à 5km de marche.

Alors que nous nous dirigeons vers la Ward’s Island à l’Est, nous découvrons avec étonnement une nouvelle pratique sportive, le disc golf. Il s’agit tout simplement de lancer un frisbee dans un panier situé à plusieurs dizaines de mètres du point de départ, le tout en comptabilisant le moins de coups possibles, comme au golf. Nous profitons alors d’une petite pause pour admirer le spectacle des spécialistes du coup de poignet, des physiciens de la trajectoire, et des perfectionnistes de l’aérodynamisme.

 

Disc-golfeurs professionnels

 

La suite de notre périple vers l’Est s’effectuera le long des berges sur un ponton, nous laissant admirer la vue sur le lac et sur le Tommy Thompson Park situé sur l’autre rive. Juste avant d’arriver à la dernière plage de la Ward’s Island, c’est avec un bonheur indescriptible que nous tombons sur un petit restaurant ouvert, The Rectory Cafe, où l’accueil sera chaleureux et les propositions du chef délicieuses.

Avant de prendre le ferry du retour, nous faisons un petit crochet par l’Algonquin Island, principale île résidentielle des Toronto Islands. Cette île recense quelques petites maisonnettes charmantes ainsi qu’un port de plaisance, et dispose d’une vue magnifique sur le lac et la Skyline (on ne s’en lasse pas !). C’est alors que nous décidons de faire parler nos « talents » de photographes en prenant quelques clichés rigolos. Il nous faudra pas moins d’une dizaine d’essais pour arriver au résultat escompté… On vous laisse juger 😃

 

 

Il est maintenant temps de rentrer et de se remémorer toutes les superbes choses que nous avons découvertes aujourd’hui. C’était vraiment une super journée avec une préférence tout de même pour la partie Est de l’île, qui a plus de cachet et plus de vie à nos yeux. Vivement cet été !

Pour la petite anecdote, nous serons dans l’obligation le soir de nous tartiner de Biafine, la couleur de notre visage ayant virée au rouge écarlate après cette superbe journée.  Attraper un coup de soleil aux premiers rayons de soleil à Toronto, qui l’eût cru ?

 

Island in the Sun – Weezer

 

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

 

Si tu veux recevoir une notification à chaque nouvel article publié, abonne-toi !

 

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

 

7 Responses

  1. Béatrice LACOUDRE

    Coucou Rémy. Trop génial votre blog. Récits instructifs et plein d’humour. Continuez comme ça. Je suis déjà addict :). Bises. Béatrice L.

    • RemyFanny

      Salut Béatrice ! Merci beaucoup, c’est encourageant ! On va essayer de continuer sur cette voie.
      J’espère que tout va bien à Amiens. A+, Rémy

  2. Julie

    Hello Rem’s ! Superbe épisode de mon petit feuilleton. J’adore. Vous avez du vous régaler avec ces beaux paysages.
    Ici c’est les vacances mais malheureusement le froid est revenu. Gros bisous et continuez c top. Ju

    • RemyFanny

      Hello ! « Le froid est revenu » ? Tu verra quand le froid reviendra ici, ce sera pas la même chose haha ! A bientôt !

  3. Bastien

    4 ricochets hahahahahaha.

    C’est superbe en tout cas. Les photos sont magnifiques.

    • RemyFanny

      Des pierres un peu trop fines, trop légères, un petit vent d’Est et des petites vaguelettes ont eu raison de ma performance. Je tâcherais de faire mieux la prochaine fois 😉

  4. Demain, c'est loin - Ontarien Caché

    […] le programme est simple : on va à la Woodbine Beach ! Comme nous vous l’expliquions dans un précédent article, pour profiter du Lac Ontario, vous pouvez aller sur les Toronto Islands mais vous pouvez […]

Laissez un commentaire